Logo de l'excursion

Partager cette information :

Ketamine vs MDMA for Therapy: A Medical Guide to Understanding Your Options

19 mai 2022

From the lab to the club, from the club to the clinic and beyond, Ketamine and MDMA have walked similar paths on their way to becoming two of the most innovative and promising treatments for mental health challenges today. Moreover, both ketamine and MDMA are “atypical psychedelics“ meaning they work on the brain in slightly different ways than the classic psychedelic medicines like LSD, peyote, and psilocybine

Despite their similarities however, the two are unique medicines with key differences in the way they are each used in therapeutic settings. Let’s explore. 

En quoi la thérapie assistée par la kétamine diffère-t-elle de la thérapie assistée par la MDMA ?

La kétamine et la MDMA sont des drogues fondamentalement différentes.

La MDMA est associée à une augmentation des neurotransmetteurs sérotonine et ocytocine. Comparée aux psychédéliques classiques, la MDMA ne semble toutefois pas avoir un effet aussi fort sur les récepteurs spécifiques de la sérotonine. La MDMA a également été comparée au stimulant l'éphédrine pour ses effets similaires on the body, specifically on smooth muscles and blood sugar. Ultimately, MDMA’s reputation for increasing emotional connection with others and inspiring action have earned it the title as an entactogène et empathogène composé.

La kétamine, quant à elle, a été développée à l'origine comme anesthésique en 1962. Elle agit principalement sur Niveaux de GABA et de glutamate et produit un effet dissociatif en plus de ses propriétés psychédéliques. C'est pourquoi de nombreuses personnes considèrent la kétamine comme une substance psychotrope. anesthésie dissociative.

â€

La kétamine et la MDMA ont des histoires juridiques distinctes 

La MDMA a été développée à l'origine par les laboratoires Merck en 1912. En raison du désintérêt initial pour ce composé, ce n'est que plus tard qu'il a commencé à être utilisé dans le cadre de psychothérapies. Cette évolution a malheureusement été interrompue par l'interdiction de son utilisation dans plusieurs pays au cours des années 1970 et 1980. Actuellement, la MDMA n'est généralement accessible légalement que dans le cadre de la recherche. 

Comme la kétamine continue d'être utilisée comme anesthésique dans les salles d'opération, les services d'urgence et dans d'autres contextes, il n'y avait pas d'obstacles juridiques à l'accès à ce médicament lorsque ses effets bénéfiques sur la santé mentale ont été identifiés au début des années 2010.

â€

La kétamine et la MDMA sont consommées de différentes manières

La kétamine peut être administrée de différentes manières : par injection IM, par perfusion IV, par voie intranasale ou par voie orale. La MDMA est traditionnellement consommée par voie orale.

â€

Les thérapies assistées par la kétamine et la MDMA ont des formats distincts

Another key difference between Ketamine and MDMA in a health center is how the therapy is structured. Researchers investigating MDMA’s potential as a pharmaceutical intervention for mental health have had to be particularly cautious when developing treatment protocols; this has led to a model of therapy which is commonly criticized as not being sustainable outside of research settings. For example, MDMA-assisted psychotherapy typically involves two therapists per client for the entirety of the client’s journey a level of care which would likely prove quite expensive in other contexts. Furthermore, most clinical trial participants receive a total of three 8-hour MDMA sessions with nine 90-minute l'intégration séances. 

Psychothérapie assistée par la kétamine est également couramment administré sous forme de série : dans notre centre de santé, cela représente jusqu'à six séances initiales de kétamine dans nos locaux et quatre à six intégrations à Field Trip ou virtuellement. Cependant, le traitement implique généralement un seul thérapeute qui peut ou non rester dans la pièce pendant toute la durée du voyage. Les voyages à la kétamine dans les centres de santé sont également beaucoup plus courts, avec une moyenne de 40 minutes d'expérience psychédélique ou de 2 heures de clinique par visite. En outre, certains de nos centres de soins à la kétamine proposent une thérapie de groupe où un ou deux thérapeutes s'occupent des voyages de plusieurs clients qui reçoivent de la kétamine à Field Trip en même temps. Dans ce format, les membres du groupe se préparent et s'intègrent ensemble, ce qui leur donne l'occasion d'entendre des perspectives et des points de vue multiples.

Que puis-je attendre de la thérapie assistée par la kétamine et de la thérapie assistée par la MDMA ?

La kétamine et la MDMA sont toutes deux des médicaments psychédéliques.

La kétamine et la MDMA peuvent toutes deux provoquer une série d'expériences psychologiques allant au-delà des expériences sensorielles pour lesquelles les psychédéliques sont connus. Par exemple, la kétamine ou la MDMA peuvent amener une personne à se sentir connectée à elle-même et aux autres, à ressentir de la chaleur, à être plus consciente de ses états émotionnels, à traiter un traumatisme et/ou à avoir une perception altérée du temps, pour n'en citer que quelques-unes. 

Les deux offrent des avantages en matière de santé mentale

Recherche de six essais cliniques a montré que la MDMA est sûre et efficace pour soulager les symptômes du syndrome de stress post-traumatique (SSPT), 54% des participants présentant une rémission complète du trouble à la fin de l'étude. De même, une étude sur le PTSD chronique a montré que la MDMA est efficace pour soulager les symptômes du PTSD. étude avec la kétamine a révélé que 67% des participants ont connu une réduction de leurs symptômes. Outre les traumatismes, la kétamine a également été étudiée pour traiter dépression, l'anxiétéet la suicidalité, entre autres.

Comme tous les médicaments, la kétamine et la MDMA peuvent avoir des effets secondaires.

Les effets secondaires possibles de la kétamine peuvent être des nausées, des vertiges et des maux de tête. Les principaux effets secondaires de la MDMA sont les suivants : tension musculaire, diminution de l'appétit, transpiration, sensation de froid, agitation et dilatation des pupilles. Les deux médicaments sont susceptibles d'augmenter temporairement le rythme cardiaque et la pression artérielle. 

En conclusion

Que vous participiez à un essai clinique sur la MDMA ou que vous travailliez avec un prestataire proposant une psychothérapie assistée par la kétamine en clinique, vous vous engagez sur une voie dont l'histoire est riche et qui a beaucoup à offrir en termes de guérison. Nous vous souhaitons un bon voyage !