Logo de l'excursion

Partager cette information :

Conseils et ressources : Préparation à la consultation

22 mai 2021

Faire les premiers pas avec Field Trip : Consultation et préparation

La préparation est une partie intégrante et continue du voyage de la psychothérapie assistée par la kétamine. Après votre consultation médicale initiale, vous rencontrerez le psychothérapeute qui vous accompagnera tout au long de votre voyage à Field Trip. Les séances d'accueil et de préparation du thérapeute virtuel jetteront les bases sur lesquelles s'appuiera le reste de votre traitement.

L'objectif de la visite

Au cœur de chaque voyage de guérison Field Trip se trouve une approche personnalisée de la santé mentale. La séance d'accueil est l'occasion pour votre psychothérapeute d'apprendre à vous connaître, ainsi que vos antécédents en matière de santé mentale, et de développer une compréhension de votre expérience et de vos besoins uniques. C'est aussi le moment de faire connaissance avec votre psychothérapeute. Le consentement mutuel dans les relations est nécessaire à la sécurité et à la réussite de votre traitement, et cette séance est l'occasion de s'assurer que vous et votre psychothérapeute êtes en bonne adéquation.

Au cours de la séance de préparation, votre psychothérapeute vous aidera à distiller vos intentions pour les voyages sous kétamine et de définir les attentes. Tout au long de ce processus, l'objectif est de continuer à établir la confiance et la connexion dans votre relation thérapeutique.

 

Tenez compte de vos attentes

La définition des attentes fait partie intégrante du processus de thérapie assistée par les psychédéliques. Selon Emma Knighton, conseillère en santé mentale agréée et coordinatrice des soins psychothérapeutiques de Field Trip, les clients entrent souvent dans le processus en croyant, à tort, que la kétamine est comme une "balle magique" qui résoudra tous leurs problèmes.

La réalité de la thérapie psychédélique est que les psychédéliques et la kétamine ouvrent une porte que nous pouvons franchir, mais nous devons faire tout le travail, explique-t-elle. Cela nous permet de prendre suffisamment de recul par rapport à notre dépression, à notre traumatisme ou à notre anxiété, quels qu'ils soient, pour les regarder différemment et les voir. Mais ce que nous faisons de cette information dépend totalement de nous.

Afin de préparer votre voyage et d'ouvrir votre esprit au processus, commencez par vous approprier votre voyage. Pour ce faire, M. Knighton recommande de se poser deux questions importantes : “Qu'est-ce que je veux en retirer ?et "l'homme de la rue".Quelle est mon intention pour la séance de médecine ?â€

Une façon de commencer à renouer avec votre moi intérieur et de prédéterminer les réponses à ces questions avant les séances d'admission et de préparation est d'intégrer la pleine conscience dans votre emploi du temps quotidien. La tenue régulière d'un journal est réputée avoir les effets suivants un impact positif sur l'épanouissement personnel, tandis que la méditation peut aider à clarifier les choses en soulager l'anxiété et le stress mental. Le fait de commencer à prendre ces habitudes dès maintenant vous aidera également à traiter tout ce qui se présentera au cours de votre session.

Commencez à pratiquer la pleine conscience et à prendre soin de vous dès maintenant, de sorte que lorsque vous arriverez à votre intégration, ce sera comme une prise de courant : vous aurez quelque chose à brancher", explique Mme Knighton. Elle ajoute que la séance de préparation amène souvent les clients à réaliser qu'ils ont besoin de réfléchir davantage sur eux-mêmes. Si vous avez déjà mis en place la structure nécessaire, il sera beaucoup plus facile de l'intégrer dans votre vie quotidienne.

Garder l'esprit ouvert

Se poser des questions importantes et mettre en place une pratique de la pleine conscience sont des outils importants pour préparer votre voyage, mais il est tout aussi important de garder l'esprit ouvert lors de la session elle-même. Knighton révèle qu'il est important d'avoir un "esprit ouvert" pour se préparer au voyage.L'esprit du débutantIl est utile d'avoir un esprit libre de toute idée préconçue ou de tout jugement, car la consultation est une expérience qui vous ouvrira les yeux et vous remettra en question d'une certaine manière. Allez-y avec curiosité", conseille-t-elle.

Garder l'esprit ouvert vous permettra également de commencer à établir une relation de confiance et de sécurité avec votre psychothérapeute, une relation qui est essentielle à votre voyage sur le terrain. Mme Knighton ajoute que l'incapacité à s'exprimer est un symptôme courant de dépression, d'anxiété et de traumatisme. Trouver des moyens de partager et d'exprimer vos besoins tout en permettant à votre psychothérapeute de s'exprimer fait partie de la prise en charge de votre expérience. Posez-vous la question suivante : "Je n'ai pas le droit de m'exprimer, je ne peux pas le faire".De quoi ai-je peur ?Si vous êtes en mesure d'aborder ces obstacles avec votre thérapeute à l'avance, ils commenceront probablement à s'abaisser et seront plus faciles à surmonter lors des prochaines séances.

Toutefois, il est également possible de trouver un juste milieu pour commencer, afin de conserver son autonomie. Gardez à l'esprit que les séances d'accueil et de préparation sont également une bonne occasion de faire connaissance avec votre professionnel de la santé. Rédigez à l'avance une liste de questions ou de préoccupations et n'oubliez pas de noter tout ce qui vous vient à l'esprit en cours de route.

Définir votre espace

Lors de la préparation de vos sessions virtuelles, il est important d'évaluer et de contrôler votre environnement autant que possible. Trouvez un espace confortable et privé avec une bonne connexion internet et peu ou pas de distractions. Si vous avez des enfants, assurez-vous que quelqu'un est là pour les surveiller. Prévoyez au moins 60 minutes pour les séances elles-mêmes, mais envisagez de réserver 15 à 20 minutes supplémentaires pour explorer vos sentiments ou pour aborder ce que l'on appelle parfois "l'intelligence intérieure de guérison".

Mme Knighton précise qu'il n'est pas nécessaire de faire une plongée en profondeur après la séance, mais qu'il faut se demander ce que la séance a fait ressortir pour vous. C'est comme intégrer avant d'intégrer", dit-elle. Les médicaments commencent à agir sur vous avant que vous ne les preniez. La médecine commence à travailler sur vous avant que vous ne la preniez. Des choses commencent à apparaître chez les gens avant même que la kétamine n'entre dans leur système.